Author Archive:rachida Rouha

Garde enfants Bordeaux

Garde enfants et aide aux devoirs : sortie école

A Bordeaux (33000), garde de deux filles âgées de 3 et 6 ans.

Votre mission : récupérer les enfants à leur école à pied.
Goûter, activités ludiques et d’éveils, aide aux devoirs pour l’aînée, bain, repas …

Gardes *Lundi – mardi – jeudi et vendredi de 16h30 à 18h30 en périodes scolaires et 8 jours en périodes de vacances selon un planning défini.

Salaire horaire brut : 10.86€ incluant les congés payés

Type d’emploi : Temps partiel, CDI

Garde enfants Bordeaux

Garde enfants – Sortie école et crèche

 

Urgent à Bordeaux (Quartier Jardin public) – nous recherchons une personne expérimentée pour la garde de 2 enfants âgés de 5 ans et 14 mois en « sortie crèche ».

Jours et horaires de garde : *Mardi et jeudi de 17h00 à 20h00

Votre mission : récupérer les enfants à la crèche et à l’école/ou garderie à pied. Activités d’éveils et ludiques, bain, repas… Vous aimez travailler avec les enfants et vous êtes une personne bienveillante.

Type d’emploi : CDI
Salaire horaire brut : 9.90€ + 10 % de congés payés
Expériences exigées et diplôme exigé de la Petite Enfance

Garde d’enfant Bordeaux

Garde d’enfant : sortie école & crèche

Urgent, nous recherchons une nounou pour la garde de 2 enfants âgés de 2.5 ans et 4 mois en « sortie crèche ».

Jours et horaires de garde : *Lundi – mardi – jeudi et vendredi de 17h00 à 19h00

Votre mission : récupérer les enfants à la crèche à pied. Activités d’éveils et ludiques, bain, repas…

Type d’emploi : CDI
Salaire horaire brut : 9.90€+ 10% de congés payés
Expériences exigées et diplôme exigé de la Petite Enfance

 

Garde d’enfant Bordeaux

Garde d’enfant Bordeaux

Rentrée 2018-2019 à Bordeaux (33000), nous recherchons une personne douce et bienveillante pour la garde d’une petite fille âgée de 3 ans.

Jours et horaires de garde :
*Lundi – mardi – mercredi et jeudi 16h30 à 19h00
Garde d’enfant aussi en périodes scolaires (pendant 8 semaines) sur les mêmes créneaux d’horaires. Possibilités de gardes ponctuelles en soirée selon votre disponibilité (2 à 4 soirs/mois).

Votre mission : récupérer l’enfant à son école à pied ou au centre de loisirs. Distance de l’école 150 mètres. Goûter, activités ludiques et d’éveils, bain, repas …

Vous aimez travailler avec les enfants et vous êtes bienveillant(e).

Salaire brut horaire : 9.90€ + 10% de congés payés

Expérience souhaitée d’un an avec les enfants.

Type d’emploi : Temps partiel, CDI

Garde d’enfants à domicile à Bruges (33520)

Garde périscolaire à Bruges – Rentrée 2018-2019 

A Bruges (33520) – Nous recherchons une personne sérieuse pour la garde d’enfants en périscolaire de deux enfants âgés de 6 et 9 ans.

Jours et horaires de garde : *Lundi – mardi et jeudi 16h45 à 19h15

*Garde enfant uniquement en périodes scolaires.
Contrat de 27h/mois.

Votre mission : récupérer les enfants à leur école en voiture. Aide aux devoirs, superviser le bain… Vous aimez travailler avec les enfants et vous êtes bienveillante.

Salaire brut horaire : 9.90€ + 10% de congés payés
Expérience d’un an souhaité
Véhicule exigé

 

Garde d’enfants Périscolaire – Bruges – 10h00 semaine

Garde d’enfantsBruges 

Bruges (33520) –  Urgent – 10h00/semaine
Offre pourvue en février 2018

Sortie école de trois enfants âgés de 4 – 8 et 10 ans

Vous êtes en charge de ces trois enfants.

Gardes  10h00/semaine : uniquement en périodes scolaires – Zone A Bordeaux

             – lundi de 16h30 à 19h00
             – mardi de 16h30 à 19h00
             – jeudi  de 16h30 à 19h00
             – vendredi de 16h30 à 19h00

Vous récupérez en voiture les enfants à l’école.
Activités ludiques calmes, aide aux devoirs pour les aînés, bain, aide à la préparation du repas… 
Accompagnement aux activités extrascolaires dans les environs.

Vous aimez travaillez avec les enfants. Vous êtes bienveillant(e), ponctuel(le) et accès sur la sécurité, l’hygiène et l’éveil de l’enfant.
Expériences souhaitées de 2 ans avec les enfants.
Salaire horaire brut : 9.90€ + 10% de congés payés.

Véhicule indispensable

 

Événement pour enfants et parents

Au Bonheur des Familles – Samedi 7 octobre 2017 de 11h à 18h

 

 

Atibout et ses partenaires vous attendent sur la Place Mitchell pour une journée nommée « Au Bonheur des Familles » dédiée aux parents et à leurs enfants sous le signe du partage, d’échanges et de plaisirs.

Pour cette journée, nous vous proposons un programme varié sur les sujets de la parentalité et l’art d’être parent ainsi que des ateliers sur les méthodes et la pédagogie Montessori  à la maison, la gestion des devoirs, l’organisation et le rangement de la maison. « A l’aide, j’ai besoin d’une nounou » – La garde d’enfant  à  votre domicile et pourquoi pas vous?

Un programme ludique, créatif et d’échanges pour les parents et leurs enfants avec des professionnels du domaine de l’enfance et de la famille.


*
Du côté des parents *

« Échangeons sur la parentalité ».
Nelly & Julie sont accompagnantes en Parentalité et Education Bienveillante.
Durant la journée, elles présenteront​ les ateliers des P’tits Sages : Massage, Portage, Education Bienveillante & Discipline constructive (approche Educœur…), pédagogie Montessori.
Elles accueilleront les petits dans un environnement Montessori.

​Nelly, co-fondatrice des P’tits Sages sera en partenariat avec Julie de BforBaby

​Les P’tits Sages, ce sont les parents que souhaiterions être : A l’écoute des besoins de nos enfants tout en restant attentifs à nos propres besoins et nos limites. Des parents, certes, pas toujours parfaits, mais ouverts et bienveillant, en quête d’un équilibre familial.

Proposition pour la journée

  • 11h00 : Initiation au portage bébé
  • 14h30 : Mini-atelier Montessori 
    Présentation de la pédagogie pour les tout-petits et discussion ouverte. (idées reçues et astuces pour le quotidien)
  • 15h30 : Approche Educœur
    Chantage, punition…
    Quelles autres alternatives pour instaurer des règles à la maison et assurer l’harmonie familiale ?

 

L’Art d’être Parent et Bien-être pour toute la famille par Christelle Thaeron – Association Graine d’adulte

Chaque graine semée deviendra une belle plante !

 

Rencontrer « Graine d’adulte » c’est avoir un regard complet sur « l’Art d’être Parent » aujourd’hui.
De la vie de famille jusqu’aux défis de l’école, ses solutions sont efficaces et lumineuses.
L’objectif n’est pas de devenir un parent parfait mais d’ouvrir sa famille à plus de possibilités.

Christelle, coach depuis 10 ans, est experte en communication non violente.
Décrite comme une « déclencheuse de déclics » son art est de vous aider à transformer vos relations familiales Maman mais aussi belle mère de 4 merveilles au total, elle saisit très bien les enjeux d’une famille recomposée et nombreuse.
Conférencière et formatrice de métier, ses événements mélangent plaisir et prises de conscience.


Ses ateliers préférés ?

♥ Comment aider son enfant à réussir à l’école: ses 8 formes d’intelligence, organisation efficace, motivation…

♥ Comment apaiser le climat familial: conflits et refus, écrans, jalousies, absence de coopération…

♥ Aider un parent à comprendre « tous les cris du bébé » : 10 pleurs différents = 10 besoins précis

Ce qui la motive ?

Chaque parent qui repart avec le sourire et des solutions pour son enfant

Ses ateliers « clubs de parents », sont susceptibles de transformer votre vie familiale.

2 ateliers d’initiation le 7 octobre :

► Apprendre efficacement en 10 mn avec des feutres ! Horaires : 11h30-12h00 / 14h30-15h00 / 16h30-17h00

► Découvrez votre « Soleil Familial » : Quels sont les grandes forces qui font « rayonner » votre famille ?

Avec en bonus :  » Pourquoi ça marche pas ? « 

Pourquoi ça ne marche pas avec vos enfant quand vous dites « ne cours pas », « ne touche pas « , « Arrête de faire ça » etc…..;
Et une méthode pour que ça marche …. enfin…..
Horaires : 12h30-13h00 et 15h30-16h00

Des ateliers pleins de surprises et de bienveillance.

 

Marie-Hélène CAYRE, Sophrologue et infirmière en pédopsychiatrie depuis 7 ans, Marie Hélène travaille avec les enfants de 3 à 99 ans avec un plaisir sans cesse renouvelé. 
« C’est un bonheur de travailler avec le corps, de se connecter avec ses sensations propres afin de se réapproprier notre existence et notre solidité intérieure. Les ateliers sont accessibles à tous et permettent de développer stabilité et force à travers des exercices corporels et respiratoires faciles à reproduire chez soi.

Lors de la journée Au Bonheur des familles, j’aurai la joie de partager des ateliers ludiques avec les enfants, alternés avec des temps de contes sophrologiques parents-enfants. »


« A l’aide, j’ai besoin d’une nounou! ».
Parent, vous avez le droit de passer le relais. Déculpabilisez !
• Les différentes solutions de garde d’enfant qui s’offrent à vous, leurs coûts, avantages. Vous saurez tout!  – Par Rachida Rouha Atibout

 

* Du côté des enfants – Côté ludique & récréatif  *

L’univers de Karine Germain – Uchi No Marwari 
Karine a créé la société Uchi No Marwari, spécialiste de l’univers japonais, à son retour de 8 ans au Japon. Uchi No Marwari signifie en japonais « Autour de la maison« .
Riche d’une culture “à la japonaise”, elle propose divers objets traditionnels et créatifs à la vente.
Afin de promouvoir cet art de vivre, elle organise des ateliers d’origami et créatifs sur-mesure adaptés à tout public, tous besoins. Karine est une personne douce et d’une grande patience.
Elle proposera aux enfants des ateliers d’origami pour cette journée.
(Enfant à partir de 3 ans avec une inscription au préalable sur place le jour J).

L’univers de Pascaline Lherm – La fée du potager 

Croyez-vous aux fées ?

Pour notre plus grande joie, notre Fée du potager Pascaline LHERM sera présente «Au Bonheur des Familles». Pascaline est diététicienne. On l’appelle la fée du potager… Elle enchante les assiettes en transformant les fruits&légumes en petits plats magiques pour éveiller nos enfants au goût.

Regardez plutôt les animations qu’elle nous prépare pour cette journée..

11h à 15h : 
Animations sensorielles pour les enfants. 
Petit parcours sensoriel de 5 minutes leur faire découvrir les fruits et légumes avec les leurs cinq sens. Pour faire le lien du jardin à l’assiette, je propose également un jeu à scratch « comment ça pousse »?

  • Echanges, une écoute et répondre aux questions des parents qui ne savent plus quoi faire pour faire manger leurs enfants…

Puis l’après-midi, 2 animations

15 h à 15h30 : ANIMATION 1 : réalisation d’une potion magique (10 enfants maximum)
Les enfants sont invités à se déguiser en lutin ou fée, à réaliser une potion de fruits et de légumes et bien sur la déguster !

16h45 à 17h15 : ANIMATION 2 : Les contes à déguster de la fée du potager (jauge de 30/40 enfants possible). Histoires potagères sonores avec kamishibai (petit théâtre japonais), jeux sensoriels et transformation des légumes en petits plats magiques (avec ma boite magique).


L’univers de Marion –
Animatrice et gérante de Family Corner 
Marion Lamalle est une jeune maman dynamique, enthousiasme.
Marion, à la fois gérante et animatrice, propose des ateliers pour tous les âges, d’inspiration Montessori ou simplement récréatifs, dès la naissance et même pour les parents. 
Le Family Corner offre aussi une salle privatisable permettant d’accueillir l’anniversaire de vos enfants ou un repas de fête. Le Family Corner c’est aussi une équipe pluridisciplinaire qui propose une gamme variée d’ateliers et de rendez-vous immanquables.

Elle proposera aux enfants des maquillages, des déguisements et des jeux collectifs.

L’univers d’Harmonie – La Tutullerie   
Qui se cache derrière ces tulles sobres ou colorés ?

Harmonie de La Tutullerie est l’arrière petite fille d’un Ténor à l’Opéra Garnier….

Ses grands-parents étaient fabricants de copies de meubles anciens pour les hôtels particuliers, et les belles demeures. Elle grandit dans les belles étoffes, le gout du spectacle.

Vers ses 4 ans, Harmonie assiste au mariage de son oncle et de sa tante, dont le thème est : le Bicentenaire de la Révolution Française. Tout un programme !

Elle nous fait l’honneur de sa présence et de déguiser les enfants (filles et garçons) en cette journée de folie ! Nous allons attraper la folie de la Tutullerie !!!


 * Du côté souvenir et de l’organisation *

Magalie Jayat est coach en rangement sur Bordeaux et Gironde.  Elle accompagne les personnes actives et débordées dans le rangement de leur maison et les aide à transformer leur espace de vie en un lieu apaisant, fonctionnel, et agréable à vivre !

Pour cette journée de rencontre, elle vous propose des astuces pour faciliter le quotidien des parents et aussi celui des enfants : mise en place de routines, apprendre à ranger efficacement le tiroir fourre-tout (ou les jouets !), et bien d’autres choses encore … « .

Portrait de notre souriante et adorable photographe.

Elodie Parsal est une photographe bordelaise formée à l’Ecole des Gobelins à Paris. Elodie propose des séances photos à domicile ou en extérieur. Spécialisée dans les prises de vue lifestyle de nouveaux-nés, enfants et famille, elle saura immortaliser vos instants de bonheur du quotidien, sans artifice ni accessoire. Les regards, la tendresse et les instants complices sont sublimés par son style photographique au doux mélange de couleurs pastels et lumière naturelle.

A l’occasion de la journée «Au Bonheur des Familles», elle offrira à celles et ceux qui le souhaitent deux portraits (enfant(s) et famille). Vous pourrez la retrouver sur son stand, sans réservation, entre 11h et 12h et entre 15h et 17h.

Elle nous fera le grand plaisir de prendre des photos pour nous mémoriser les souvenirs de cette journée.

 

*Helena*, chanteuse dans un groupe Bordelais sera présente pour animer cette journée auprès des enfants et de nous tous.


*
Du côté des Papilles  *h

Valérie Lagardère a créé l’association « Les Colchiques de Condorcet » qui a pour but principale de récolter des fonds par le biais d’actions diverses afin de soutenir les projets pédagogiques de l’école élémentaire de Condorcet de Bordeaux.
Valérie installera sa buvette pour nous régaler de ses mets (pizza maison, gâteaux maisons et des boissons rafraichissantes toute au long de la journée. Il y aura également une bourse de vêtements et de livres.
Valérie est une femme très généreuse, à l’écoute de tout le monde.

 

Association « les Riverains de la Place Mitchell ».

Nous remercions Marie-Pierre Raimbaut, présidente de l’association de nous permettre de pouvoir organiser sur cette belle place, cet évènement qui nous tient à cœur.

Rachida Rouha – Dirigeante d’Atibout

Coorganisatrice de l’évènement « Au Bonheur des Familles ».

Informations et contacts : 
Rachida ROUHA
05 5 7 81 79 93
contact@atibout.fr

** ENTRÉE LIBRE & GRATUIT **   

Les aides pour la garde d’enfant – PAJE – Cmg

LE COMPLÉMENT DE LIBRE CHOIX DU MODE DE GARDE

Vous faites garder votre (ou vos) enfant(s) de moins de 6 ans par une association ou entreprise habilitée ou par une micro-crèche.

Le complément de libre choix du mode de garde d’un enfant né ou adopté depuis le 1er avril 2014

 

  • Conditions d’attribution

– Vous devez avoir une activité professionnelle.

– Si vous avez recours à une association ou une entreprise habilitée qui emploie une assistante maternelle ou une personne à domicile, vous pouvez bénéficier de ce complément de libre choix du mode de garde si l’enfant est gardé au moins 16 heures dans le mois.

  

 

En cas de recours à une association, entreprise ou micro-crèche, votre Caf prend en charge une partie de votre dépense


Le montant de la prise en charge partielle de la participation versée à la structure dépend de vos revenus, du nombre d’enfants et de leur âge. Un minimum de 15 % de la dépense restera à votre charge.

 

 

Plafonds de revenus 2015

en vigueur du 1er janvier au 31 décembre 2017

Enfant(s) à charge Revenus 
Inférieurs à Ne dépassant pas Supérieurs à
1 enfant 21 332 € * 47 405 € * 47 405 € *
2 enfants 24 561 € * 54 579 € * 54 579 € *
3 enfants 28 435 € * 63 188 € * 63 188 € *
au delà de 3 enfants + 3 874 € + 8 609 € + 8 609 €

 * Ce montant est majoré de 40 % si vous élevez seul(e) votre ou vos enfants.

Montants mensuels maximums de la prise en charge en fonction des plafonds de revenus
(du 1er avril 2017 au 31 mars 2018)
 Âge de l’enfant Quand l’association ou l’entreprise emploie une assistante maternelle
 – de 3 ans 700,30 €  583,58 €  466,88 €
 de 3 ans à 6 ans 350,16 €  291,80 € 233,44 €
Âge de l’enfant Quand l’association ou l’entreprise emploie une garde à domicile ou en cas de micro-crèche
– de 3 ans 846,22 € 729,47 € 612,77 €
 de 3 ans à 6 ans 423,12 € 364,74 € 306,39 €

 

Cas de réduction ou de majoration des montants de la prise en charge


– Ces montants sont divisés par deux si vous bénéficiez du complément de libre choix d’activité versé pour un temps partiel de 50 % ou moins ;

– Sous certaines conditions, ces montants peuvent être majorés de

   – 10 % si votre enfant est gardé la nuit de 22 h à 6 h, le dimanche ou les jours fériés;

   – 30 % si vous et/ou  votre conjoint est bénéficiaire de l’allocation d’adulte handicapé. Cette majoration s’applique depuis le 1er juin 2012.

A noter, ces deux majorations sont cumulables.

  

Pratique

Pensez à faire votre demande de complément de libre choix de mode de garde auprès de votre Caf dès le premier mois de recours à la structure. Si vous tardez, vous risquez de ne pas bénéficier de l’intégralité de l’aide à laquelle vous avez droit.

– Selon le mode de garde, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt.

– Si vous avez à la fois recours à plusieurs modes de garde (assistante maternelle, garde à domicile, association, entreprise ou micro-crèche), le cumul des prises en charge partielles de la rémunération est possible sous certaines conditions.

 

*Source : caf.fr – 2017

Les terreurs nocturnes chez l’enfant.

 

 

 

 

 

 

 

 

Suite à la rencontre récemment d’un de nos parents de l’agence Atibout, Garde d’enfants à domicile.
Nous avons souhaité partager cet article concernant les terreurs nocturnes chez l’enfant âgé de 3 à 5 ans.
Pour sensibiliser les parents ainsi que nos baby-sitters, nos nounous qui sont en charge de s’occuper des enfants pendant la nuit.

Si votre enfant semble terrifié et très perturbé en pleine nuit, pendant qu’il dort, il est possible qu’il ne soit pas en train de faire un cauchemar ordinaire.
Il se peut qu’il vive quelque chose de différent : une terreur nocturne. Il a alors les yeux ouverts, il s’agite, il hurle et il semble terrifié. La crise peut durer de 1 à 20 minutes.

Parfois, il aura un discours incohérent et il ne pourra répondre à vos questions de façon adéquate. Il ne vous reconnaît pas et n’a pas – ou peu – conscience de votre présence.
Il est parfois agressif et la plupart du temps il ne supporte pas qu’on le touche, ni qu’on le tienne. Au réveil le matin, la majorité des enfants ne se souviennent pas de ce qui s’est passé.

 

Les causes
Les terreurs nocturnes sont beaucoup moins fréquentes que les cauchemars. Seulement 3 % des enfants en font et c’est plus souvent des garçons.
Elles sont aussi plus fréquentes dans les familles où un des parents – ou grands-parents – a aussi eu des terreurs nocturnes.

Les terreurs nocturnes surviennent souvent quand l’enfant est âgé de 3 ans à 5 ans. Il est possible toutefois qu’elles se manifestent plus tôt, vers 18 mois.
En vieillissant, l’enfant sera plus enclin à être somnambule (marcher en dormant) ou à parler durant son sommeil.
Habituellement, cela se résorbe à l’adolescence pour parfois reprendre à l’âge adulte.
Il se peut également que l’enfant fasse pipi au lit  (énurésie nocturne).

Les terreurs nocturnes peuvent survenir quand l’enfant :

  • est excessivement fatigué ;
  • vit des changements dans son quotidien qui le rendent anxieux (séparation, déménagement, changement de garderie, etc.);
  • cesse de faire des siestes ou quand ses habitudes de sommeil changent.

De plus, lorsqu’un enfant est malade ou qu’il fait de la fièvre, les terreurs nocturnes peuvent apparaître plus fréquemment.

Dans ces moments, l’enfant récupère de son manque de sommeil par une prolongation de la phase du sommeil profond, phase durant laquelle se manifestent les terreurs nocturnes.
Ces crises surviennent généralement à la même période, de 60 à 90 minutes après que l’enfant se soit endormi.

 

Ce que vous pouvez faire

La nuit

  • Quand votre enfant est victime d’une terreur nocturne, n’essayez pas de le réveiller, même s’il a l’air profondément bouleversé. Assurez-vous surtout qu’il est en sécurité dans son lit.
  • Vous pouvez aussi tenter de le calmer en mettant votre main sur lui, en lui disant doucement « chut » et en le recouchant doucement.
    S’il se réveille vraiment, réconfortez-le et rassurez-le en lui disant que tout va bien, que vous êtes là et qu’il peut se rendormir.
  • N’oubliez pas qu’il n’a pas de souvenir de cet événement. Si vous réagissez trop, il pourra avoir peur de votre réaction.
    Vous pouvez peut-être lui frotter le dos, chantonner doucement ou vous allonger près de lui quelques instants.
  • S’il en a l’habitude, vous pouvez aussi le laisser s’endormir seul. Rester à ses côté pourrait lui laisser croire que quelque chose de grave ou d’important s’est passé.

 

Le lendemain et les jours suivants

  • Ne parlez pas de ce moment à votre enfant sauf s’il le fait lui-même, ce qui est peu probable dans le cas d’une terreur nocturne.
    Si vous lui en parlez, vous risquez de lui faire peur et il voudra peut-être éviter de se coucher le soir. Demandez-lui plutôt si tout va bien, s’il a des sujets d’inquiétude.
  • Si votre enfant a cessé de faire des siestes, il pourrait être utile de les reprendre et d’en réduire la durée graduellement.
  • Assurez-vous que la routine du coucher l’apaise. Évitez qu’il regarde des émissions télévisées effrayantes et qu’il joue à l’ordinateur ou à des jeux vidéos.
    Mettez aussi de côté les histoires terrifiantes (même le méchant loup peut faire peur).
  • Il est aussi recommandé d’éviter les sports intenses, les repas lourds ainsi que les activités qui sollicitent trop l’imagination trop près de l’heure du coucher.
  • Vous pouvez favoriser une atmosphère propice au calme en racontant une belle histoire, en lui faisant prendre un bain, en allumant une veilleuse,
    en lui chantant une chanson ou en lui parlant des événements agréables de la journée.
  • Des exercices de respiration simples peuvent aussi être faits pour favoriser une meilleure détente.

 

Nuit après nuit…
Dans le cas où les terreurs se reproduisent toutes les nuits, et dans ce cas seulement, les médecins conseillent aux parents de réveiller
leur enfant 30 minutes avant l’heure à laquelle la terreur nocturne se manifeste habituellement : cela, pour l’empêcher de se produire.
Vous pouvez l’amener aux toilettes ou lui donner à boire, avant de le laisser se rendormir par lui-même.
On peut faire cela chaque soir pendant 1 semaine et voir ensuite si les manifestations cessent. Si la situation ne s’améliore pas, consultez un médecin.

 

Source : Naître et Grandir.

Les enfants se font gourmands.


Atibout se fait gourmand.
Et les enfants aussi !

Crêpes de la Chandeleur, une tradition qui a du bon !

Chaque année, le 2 février, une bonne odeur de crêpes envahit nos cuisines !
C’est la fête des Chandelles, plus connue sous le nom de Chandeleur.
D’où vient cette tradition et comment la renouveler, pour le plus grand plaisir des petits ?

Allez, on met la main à la pâte…

Avec nounou ou la baby-sitter ou avec vous, on s’active dans la cuisine.
Dans un grand saladier, un 1/2 litre de lait, 4 œufs et 250g de farine et un sachet de sucre vanillé … et le tour est joué !
On mélange le tout et on laisse poser la pâte ! 
Ce qui rendra les crêpes plus succulentes, sera la bonne confiture ou le délicieux chocolat qu’on tartinera dessus !


Le saviez-vous : le terme « fête des Chandelles » vient au départ d’une coutume chez les Romains et chez les Celtes
 qui consistait à allumer des cierges à minuit en symbole de purification.

Alors, pourquoi prépare-t-on des crêpes à la Chandeleur ? Cette tradition se rapporte à un mythe lointain selon lequel si on ne faisait pas de crêpes le 2 février, le blé serait carié pour l’année.
Et en cuisinant les crêpes, il faut respecter une autre coutume des paysans d’autrefois, celle de faire sauter la première crêpe avec la main droite tout en tenant une pièce d’or dans la main gauche.
Ensuite, la pièce d’or était enroulée dans la crêpe et déposée en haut de l’armoire jusqu’à l’année suivante.
On récupérait alors les débris de la crêpe de l’an passé pour donner la pièce d’or à une personne dans le besoin.
Si tous ces rites étaient respectés, la famille était assurée d’avoir de l’argent toute l’année.

Amusez-vous avec vos enfants à adapter ces coutumes, cela leur permettra de jouer tout en se cultivant : remplacez la pièce d’or par une pièce de 2 € au moment de faire sauter la crêpe.
Et vous n’êtes pas obligée de laisser celle-ci un an en haut de votre armoire !
En revanche, proposez aux enfants de faire don de la pièce à une association d’aide humanitaire.
Ils seront contents de faire une bonne action.

Bonnes crêpes ! Régalez-vous !

Atibout
Garde d’enfant Bordeaux